" Heureusement qu'il y avait mon nez, sinon je l'aurais pris dans la gueule " Walter Spanghero

P1100633RCAV bat Bourg 35 à 17

Temps agréable. Vent nul. Pelouse britannique. Environ 70 spectateurs.

Pour le RCAV :

5 essais : Amo, Nicé, Simon, Alex, Nils

3 transformations : Nils x 3

2 pénalités : Amo, Nils

Pour Bourg :

2 essais

2 transformations

1 pénalité.

 

En jeu de rugby, il y a encore quelques années on jouait à 15 sans remplacant. Ce qui donnait parfois lieu à de véritables actes de bravoure ou de situations coquasses... Joueur errant sur le terrain à la recherche de souvenirs envolés sur la 1ère mêlée, maillot passant d'un blanc ivoire à un rouge sang au fil du match pour cause de cuir chevelu entaillé,et bien sûr l'eternel nez qui prend le courant d'air, le tout supervisé par un soigneur qui n'avait que le nom et l'éponge magique. Heureusement les règles ont changé sauf le soigneur, banc de touche conséquent, protocole commotion ou remplacement temporaire sur saignement. Et puis est resté la tradition, celle du "j'ai pas mal", le rugby c'est dans la tronche, ce truc qui fait que vous verrez rarement un rugbyman se rouler par terre en poussant des cris après un mauvais coup reçu (il parait que dans d'autres sports ça se pratique). Le pilier est têtu, le latin est fier.

Pour ce qui est du match, nous avons affronté une belle équipe de Bourg renforcée et complète. Quelques Crabos en prime pour nous rappeler l'humilité et le travail à fournir. Si le RCAV a mené tout le match au score, la partie a été loin d'être gagnée. La défense de nos adversaires agressive, ne nous laissant que peu d'espaces. A ce petit jeu quelques beaux ballons chipés sur rucks ou interceptions dans la ligne, le soutien et l'application de la 3ème ligne et le talent pour conclure nos essais. Beaucoup de changements à des postes clés parcequ'on a confiance en vous et en votre capacité à transcender quand il le faut. Bravo les gars.

Merci aux bénévoles Chantal, Yves, Pierre, Gérard et pour la visite de Philippe pygmalion de cette équipe.

Le mot des coachs.

Il y a truc qui est agréable avec vous, c'est l'esprit de groupe. Même quand le jeu ne va pas trop bien, l'état d'esprit reste. Pas d'enguelades ou de reproches malvenus. Toujours de l'envie malgré le manque de compétition, une grosse défense, un pour tous, tous pour un. Et puis ces petites blessures, ces trucs qui font mal et que l'on doit oublier pendant 80 minutes pour toujours jouer. Les potes qui ne peuvent pas jouer et qui viennent quand même (Arthur et Mael). Voilà pourquoi on peut encore aller loin. La sueur épargne le sang, mardi et vendredi on compte sur vous.

 

Les trophées

P1100519

La Ted pour Enzo : pour le gros moment de douleur et donc de bravoure.

P1100662La Mayole Didier :

Didier :  "Faufau replace toi Faufau !!!!"

Olivier : "Heu Didier Faufau il est derrière toi, il est sorti.."

 

Les photos

P1100445

P1100446

P1100447

P1100448

P1100449

P1100450

P1100451

P1100452

P1100453

P1100455

P1100457

P1100458

P1100459

P1100461

P1100462

 

P1100463

P1100466

P1100470

P1100471

P1100473

P1100476

P1100477

P1100484

P1100494

P1100496

P1100497

P1100498

P1100499

P1100500

P1100501

P1100502

P1100504

P1100510

P1100511

P1100512

P1100516

P1100520

P1100522

P1100524

P1100526

P1100527

P1100528

P1100529

P1100530

P1100533

P1100534

P1100538

P1100540

P1100547

P1100548

P1100554

P1100555

P1100558

P1100559

P1100561

P1100562

P1100563

P1100568

P1100570

P1100571

P1100577

P1100580

P1100581

P1100582

P1100586

P1100590

P1100594

P1100595

P1100596

P1100597

P1100599

P1100600

P1100602

P1100607

P1100608

P1100610

P1100611

P1100614

P1100616

P1100617

P1100618

P1100624

P1100625

P1100626

P1100627

P1100628

P1100646

P1100647

P1100649

P1100656

P1100657

P1100658

P1100659

P1100660

P1100663