" Passer l'hiver " expression populaire rugbystique Alpine

DSC_0012

RCAV bat Thones Faverges SOUA  43-00 (19-00)

Terrain honneur humide en bon état, temps couvert avec des éclaircies, venté.

Environ 50 spectateurs

7 essais

Oscar, Simon, Alex (3), Nils, Amo

4 transformations

Nils

Quand on découvre le rugby des Alpes, il y a une phrase qui revient tout le temps dans la bouche des plus anciens "passer l'hiver". Ici de décembre à Mars tout est plus compliqué. Des générations de dirigeants se sont déjà cassés les dents sur la constitution du calendrier Alpin à la froide saison. Quand c'est pas la neige, c'est le gel, quand c'est pas le dégel c'est la pluie, rajoutez à ça la bise noire et la grêle et vous obtenez un condensé de conditions climatiques peu favorables. Terrains impraticables et absences de joueurs partis hiberner en station, cette pèriode est toujours la clé d'une saison réussie ou pas. Un mois et demi sans jouer mais un synthétique et quelques séances en salle nous permettent de maintenir notre préparation, surtout quand la plupart des garçons font l'effort de venir s'entrainer. Ah mon brave monsieur ! que voulez vous, la vie est un combat.

Un début de match sur les chapeaux de roues, des temps de jeu à la pelle pendant 20 bonnes minutes malgré un vent de face et une équipe de Thones Faverges SOUA solide devant. Un arbitrage qui laisse jouer, peu être un peu trop, et un jeu qui devient trop brouillon. L'individualisme l'emporte parfois trop sur le collectif, malgré une envie de bien faire. Comme souvent c'est l'atout condition physique qui fait la différence en fin de match. Victoire logique sur l'ensemble du match et point de bonus à la clé.

On se réunit au cabioton pour fêter les anniversaires, déjà 18 piges pour Simon, Arthur et Enzo et 69 pour Yves.

 

Le mot des coaches

P1090823

Tout d'abord bravo à l'ensemble des joueurs, l'effectif est au rendez-vous 21 joueurs sur la feuille de match c'est bien. On a eu un très bon début de match en terme de jeu avec beaucoup d'intentions. Après 1 mois et demi sans jouer ce n'est pas simple, et malgré un manque de repères pour les 2 équipes ont a pu voir de belles choses. On a pu donner beaucoup de temps de jeu à tout le monde en faisant tourner l'effectif. Dans les semaines qui viennent nous allons continuer dans ce sens là. On doit encore franchir un pas dans la polyvalence et beaucoup d'entre vous doivent être capable de couvrir 2 ou 3 postes sur un même match. Avec la bonne volonté du groupe c'est sûr on y arrivera.

Bravo aux cadets qui malgré leur défaite, sortent du match la tête haute.

 

Bon anniverssaire à Yves, Simon, Enzo et Arthur (qui échappe de justesse à la Mayol).

18 ans en rugby c'est : La possibilité de jouer en senior, le droit de signer sa licence, un galon en plus dans la hiérarchie de l'équipe, tenter de réclamer une bierre après le match, ne pas avoir un dirigeant qui appelle les parents pour un entrainement oublié, le devoir de laver sécher et repasser ses affaires de rugby sans rien demander à maman.

P1090837

Merci à Patricia, Ali et Yves pour leur logistique de précision.

P1090844

 

Les trophées.

Antoine M : Qui rentre avec l'ourson pour un geste de sauvetage réalisé avec grande classe.

Dora : Bien en juge de touche et qui oubli de rentrer aux changements.

P1090855

 

Interview "The revenant" avec Hugo L.

P1090797

Tes sensations sur ce 1er match ?

Très dur cardiaquement, et au niveau du replacement. Sur le plan du contact, j'ai retrouvé les mêmes sensations. J'ai du me remémorer les techniques et m'adapter au poste de 8, et de lifteur en touche ce qui n'a pas été facile.

Pas trop d’appréhension avant le coup d’envoi ?

Si, énormément, après 2 entraînements, je ne savais pas ce que ça allait donner, et j'avais l'appréhension de ne pas perturber le jeu de l'équipe. Et puis avant un match il y a toujours un certain stress

Après plus d’ un an d’absence comment retrouves tu l’équipe que tu avais quitté ?

C'est toujours la même équipe, toujours cet esprit, l'entre-aide entre les joueurs, le respect des coach et la petite touche de rigolade, avec certaines traditions.

L’intégration s’est bien passée ?

Oui plus que bien, ils m'ont tous très bien ré-acceuilli, les joueurs comme les coach, ils m'ont vite mis au courant des nouvelles traditions. Sur le plan du jeu, ils m'ont bien aidé sur les placements pendant les entraînements, les techniques.

Qu’est ce qui te manquait le plus au rugby ?

C'est ce fameux esprit, pour la plupart on joue depuis très longtemps ensemble, et pour les nouveaux, ils sont vite intégrés. Quand je venais voir l'équipe jouer, ça me demangeait. J'ai donc profite de l'occasion pour revenir au club pour la deuxième partie de saison.

Tu as pris pas mal de centimètres, à quel poste te vois-tu cette année ?

J'aimais bien le poste de 3ème ligne aile, mais le poste de 8 me plaît aussi.

Un mot pour tes copains ?

J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup plus de motivations entre les joueurs, et d'envie d'aller jouer, gagner, une meilleure communication entre tous par rapport à l'année de mon départ, je suis donc revenu surpris, je les remercie pour l'intégration et les encourage à garder cet esprit d'équipe !
Et pendant que j'y suis, je demande grâce au prochain touche-vitre

 

P1090817

P1090818

P1090821

P1090822

P1090683

P1090702

P1090712

P1090717

P1090744

P1090786

P1090795

P1090820

P1090843

P1090850

P1090586

P1090588

P1090591

P1090597

P1090618

P1090695

P1090741